Par Bruno FERMIER

Une petite anecdote que je viens de trouver dans l’album « les vrais secrets de la Licorne », qui reprend l’intégralité des strips de cette aventure de Tintin qui sont parus dans le Soir volé pendant la seconde guerre.

A un moment de l’histoire, Tintin se retrouve enfermé dans les caves de Moulinsart qui recèlent de nombreux trésors, dont un vase étrusque (vignette 10 en page 41 du "secret de la Licorne" )

Les auteurs de l’ouvrage reviennent sur ce minuscule détail du décor en se référant à Jacques Martin et à Alix.

larousse_tintin

J’ai retrouvé la photo de ce fameuse vase du musée de Florence.

canope_1

Par contre, je ne suis pas certain d’avoir identifié le dessin du vase par JM dans l’album « le tombeau étrusque ». L’image  ci-dessous,(floue, j’en suis désolé) pourrait le représenter.

canope_2

Mais si vous avez de meilleurs yeux que les miens (ce qui ne serait pas bien difficile du fait de ma myopie persistante), partez à la chasse de ce fameux vase et remontez-nous l’info.

En attendant, voici une information plus complète sur ces mémorables vases canopes étrusques :

Canope (urne funéraire étrusque). - Par analogie avec les canopes de l'Égypte, on désigne sous le nom de canopes une espèce particulière d'urnes cinéraires étrusques, qui paraît avoir été en usage au VIe et au Ve siècle av. J.-C. dans la nécropole de Clusium (aujourd'hui Chiusi). L'urne a la forme d'un pot ovoïde et porte, en guise de couvercle, une tête humaine dont le cou vient coiffer l'embouchure du récipient.