Décidément, je déniche dans mes archives de petites « pépites » amusantes.

  Ainsi, l’hebdomadaire Tintin, dans les années 80, sortait tous les trimestres un numéro hors série à thème (qui remplaçait feu « Tintin Sélection », pour ceux qui ont connu cet opuscule). En 1985, année internationale de la jeunesse, quoi de plus normale que de sortir un numéro Super-Jeunes, présentant des oeuvres de jeunesse de certains auteurs connus, mais aussi – et c’est cela qui nous intéresse – des réalisations de débutants.

Dans cette revue, nous retrouvons côte à côte - ainsi se conduit le destin - 3 jeunes auteurs qui feront partie, près d’un quart de siècle plus tard, de la galaxie Jacques Martin. Une présentation de ces chanceux apparaissait également dans les pages de la revue (j’espère qu’aucun d’entre eux ne m’en voudra d’exposer ainsi leurs portraits d’époque).

Je vous propose donc d’apprécier ces premiers travaux de nos trois gamins de l’époque, à savoir (par ordre alphabétique), Thierry Cayman, Erwin Drèze et Marc Henniquiau.

Pour nos compères, voir leurs planches imprimées et surplombées par le logo Tintin, a certainement dû être, un grand moment et c’est avec égard et indulgence pour ces premières œuvres, que je vous invite à les découvrir… en commençant pour cette première partie par Thierry Cayman.

Il réalise un récit intitulé « La soirée des Wellharm »… bonne lecture

Bruno Fermier

Thierry_Cayman_1985

ca1bis

ca2bis

ca3bis

ca4bis