www.alixintrepide.org, la cave aux archives

25 avril 2010

Etude pour réaliser une statue d'Alix et Enak

En 1983, est sorti aux éditions Ligne Claire, le plus beau des porte-folio réalisé par Jacques Martin. Il contenait 8 lithographies NB+1 pl sépia. Très recherché par les collectionneurs, cet objet peut monter très facilement en salle de ventes car il est introuvable.

Voici un extrait d'un de ces dessins, il représente une recherche pour sculpture d'Alix et Enak.

Enak_2

enak_3

enak

Posté par stephane jacquet à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2009

une pièce exceptionnelle!

J'ai reçu en cadeau de Jorge , notre Lion de Lisbonne, ce Tintin Portugais avec Alix en couverture pour "Le Dieu Sauvage".

Magnifique et exceptionnelle couverture à plus d'un titre !

En effet, outre le fait que c'est un dessin "original" pour un Tintin, c'est le seul qui a la tête d'Alix à la place de celle de Tintin dans le coin supérieur gauche...je me répète, exceptionnel ;0)

Bernard Van Hauwaert.

alix_portugal_211072

Posté par stephane jacquet à 18:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 novembre 2009

Article Jhen paru dans les cahiers de la bd

Voici un ancien article, datant de 1984,signé Thierry Groenesteen, l'auteur de la bible Avec Alix,  sur la série Jhen... et qui vaut son pesant d'or!!
Bonne lecture,

Bruno Fermier

article_Jhen001

Posté par stephane jacquet à 09:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Sur les traces de Lefranc

En repartant d’Evian, je suis tombé sur un site assez magnifique et magique : les gorges du pont du Diable !

Ce fameux pont (qui est en fait une arche naturelle qui enjambe les gorges – dans le passé de nombreux accidents, à cet endroit, ont accrédité que c’était le Diable qui attirait ses victimes… d’autant plus qu’au fond des gorges on peut voir les yeux de Satan se détacher dans l’obscurité) se trouve à moins d’un kilomètre d’un barrage et d’un lac (le Jotty).

Cela n’est pas sans rappeler une configuration géographique analogue avec le pont des diablions tout près d’un village menant au repaire du loup…

Voici quelques vues de ce lieu digne dune aventure martinienne…

Bruno Fermier

L_entr_e_des_Gorges_o___semble_til__le_Diable_a_marqu__le_panneau

L'entrée des Gorges où, semble-til, le Diable a marqué le panneau....

Les_gorges

Les gorges

Les_gorges__2_

Les gorges

Les_Yeux_du_Diable

Les yeux du diable

Posté par stephane jacquet à 09:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 septembre 2009

Luis Difer, avant Les voyages de Lois

Notre ami Lion de Lisbonne a retrouvé dans ses archives 3 planches signées Luis Differ, le dessinateur Portugais du voyage de Loïs consacré au Portugal, dont la paution est prévue en 2010....

Voici ce que nous dit Luis, à propos de cette bd:

"Cette BD a été publié en mars 1990 dans un magazine appelé « Selecções BD ». Bien que se déroulant à Lisbonne, elle a un rapport aux tristes événements qui ont eu lieu à la Place Tiananmen il y 20 ans maintenant. Un gros et un peu inquiétant personnage apporte à l’héroïne une lettre de son amoureux italien, Giorgio, qui se trouve en Chine  . Elle n’avait plus de nouvelles de lui depuis longtemps, d’où son angoisse. Ceci n’était que le 1er épisode d’une histoire au titre « Nouvelles de Chine » (c’est à dire « Notícias da China », en portugais) ; chaque épisode se passait en un jour, avec quelques flash-backs, d’où le sous-titre « le 24 juin 89 »

Retrouvez Lion de Lisbonne et Luis Differ dans des interviews réalisées pour notre site Alix l'intrépide.

http://www.tcomt.fr/Sitealix/Dossiers/11produits/sommaire.htm

http://www.tcomt.fr/Sitealix/Dossiers/11produits/MadeInPortugal/Felipe.html

Diferr_hist_1

Diferr_hist_2

Diferr_hist_3

Posté par stephane jacquet à 18:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 septembre 2009

Toutankhamon

t

Plus d'infos sur le site d'Alix

Posté par stephane jacquet à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2009

Péchés de jeunesse: Marc Henniquiau

Marc Henniquiau est le second de  cette trilogie de jeunes auteurs lancés dans l’arène de la Bande Dessinée en cette année 1985. Marc Henniquiau a collaboré sur Alix et a réalisé de très beaux voyages d'Alix.

Nous attendons avec impatience Pompei 2 , dont quelques privilègiés ont vu quelques planches il y a 2 ans en Alsace...

« Le talisman » - un porte bonheur pour son auteur peut être – vous attend… bonne lecture (ter).

Prochainement, nous publierons les premières BDs d'Erwin Dreze et de Luis Differ,en VO!

Henniquiau_1985_001


Henniquiau_Le_Talisman001

Henniquiau_Le_Talisman002

Henniquiau_Le_Talisman003

Henniquiau_Le_Talisman004

Posté par stephane jacquet à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 juillet 2009

Jacques Martin et le National Géographic

En cette période de vacance où tout le monde à la possibilité de partir dans un pays étranger nous nous devions de revenir sur les débuts de Monsieur Martin, dans les années 50 – 60, quand il n’avait pas la possibilité de voyager comme maintenant et que c’était la seule revue qui offrait des panoramas documentaires sur l’antiquité.

Dans son hors série n° 4 de Novembre 2004 le National Géographic nous offre 4 pages d’interview titré « Lefranc, un héros tout droit sorti du NG » (Texte de Cyril Azouvi – Photos de Carl De Keyser/Magnum) et, en avant première pour l’époque (NDLR), 2 planches inédites (les pages 5 et 6) du futur album d’Alix « Roma, Roma ». On peut y lire que cet album est, notamment, inspiré d’un livre publié par le NG : Everyday life in Ancient Times (1951).

Dans cette interview, J. Martin reconnait volontiers que le NG est la revue dont il s’est le plus servi pour faire ses recherches iconographiques pour Lefranc et même pour Alix. Il précise aussi que c’est grâce à Hergé qu’il en a eu connaissance.

Il revient sur la création des albums de Lefranc ainsi que sur le fait que Lefranc n’utilise jamais de bloc-notes, stylo ou appareil photo car cela l’encombrerait.

En plus de J. Martin, ce n° parle de « Il était une fois la bande dessinée », l’étoffe des héros, des aventuriers autour du monde (histoire de journaliste et de héros de BD), Corto Maltese, Tintin, Spirou Blake & Mortimer, Jonathan et d’autres.

C’est vraiment un n° à retrouver si vous ne l’avez pas. Mais en attendant nous publions l’intégralité des planches et de l’interview de ce magazine.

NG_cover

NG_planche_5_6_Roma_Roma

NG_interview_1

NG_interview_2

Posté par bvh58 à 16:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juin 2009

Péchés de jeunesse: Thierry Cayman

Décidément, je déniche dans mes archives de petites « pépites » amusantes.

  Ainsi, l’hebdomadaire Tintin, dans les années 80, sortait tous les trimestres un numéro hors série à thème (qui remplaçait feu « Tintin Sélection », pour ceux qui ont connu cet opuscule). En 1985, année internationale de la jeunesse, quoi de plus normale que de sortir un numéro Super-Jeunes, présentant des oeuvres de jeunesse de certains auteurs connus, mais aussi – et c’est cela qui nous intéresse – des réalisations de débutants.

Dans cette revue, nous retrouvons côte à côte - ainsi se conduit le destin - 3 jeunes auteurs qui feront partie, près d’un quart de siècle plus tard, de la galaxie Jacques Martin. Une présentation de ces chanceux apparaissait également dans les pages de la revue (j’espère qu’aucun d’entre eux ne m’en voudra d’exposer ainsi leurs portraits d’époque).

Je vous propose donc d’apprécier ces premiers travaux de nos trois gamins de l’époque, à savoir (par ordre alphabétique), Thierry Cayman, Erwin Drèze et Marc Henniquiau.

Pour nos compères, voir leurs planches imprimées et surplombées par le logo Tintin, a certainement dû être, un grand moment et c’est avec égard et indulgence pour ces premières œuvres, que je vous invite à les découvrir… en commençant pour cette première partie par Thierry Cayman.

Il réalise un récit intitulé « La soirée des Wellharm »… bonne lecture

Bruno Fermier

Thierry_Cayman_1985

ca1bis

ca2bis

ca3bis

ca4bis

Posté par stephane jacquet à 19:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 mai 2009

Un bien étrange vase étrusque…

Par Bruno FERMIER

Une petite anecdote que je viens de trouver dans l’album « les vrais secrets de la Licorne », qui reprend l’intégralité des strips de cette aventure de Tintin qui sont parus dans le Soir volé pendant la seconde guerre.

A un moment de l’histoire, Tintin se retrouve enfermé dans les caves de Moulinsart qui recèlent de nombreux trésors, dont un vase étrusque (vignette 10 en page 41 du "secret de la Licorne" )

Les auteurs de l’ouvrage reviennent sur ce minuscule détail du décor en se référant à Jacques Martin et à Alix.

larousse_tintin

J’ai retrouvé la photo de ce fameuse vase du musée de Florence.

canope_1

Par contre, je ne suis pas certain d’avoir identifié le dessin du vase par JM dans l’album « le tombeau étrusque ». L’image  ci-dessous,(floue, j’en suis désolé) pourrait le représenter.

canope_2

Mais si vous avez de meilleurs yeux que les miens (ce qui ne serait pas bien difficile du fait de ma myopie persistante), partez à la chasse de ce fameux vase et remontez-nous l’info.

En attendant, voici une information plus complète sur ces mémorables vases canopes étrusques :

Canope (urne funéraire étrusque). - Par analogie avec les canopes de l'Égypte, on désigne sous le nom de canopes une espèce particulière d'urnes cinéraires étrusques, qui paraît avoir été en usage au VIe et au Ve siècle av. J.-C. dans la nécropole de Clusium (aujourd'hui Chiusi). L'urne a la forme d'un pot ovoïde et porte, en guise de couvercle, une tête humaine dont le cou vient coiffer l'embouchure du récipient.

Posté par stephane jacquet à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]